Le tourisme responsable est important et de plus en plus populaire, mais que signifie-t-il réellement? Comment réduire au maximum son impact sur l’environnement en voyage et comment ne pas gaspiller ou endommager l’environnement? Avec ces 10 conseils pratiques, vous pouvez contribuer au voyage responsable et protéger notre belle planète!

Il y a quelque temps, j’ai lu un article frappant : Hawaï interdit l’utilisation de crème solaire avec certains produits chimiques – l’oxybenzone et l’octinoxate – car ils sont nocifs pour les récifs coralliens. Voyager est quelque chose de fantastique, mais malheureusement pas toujours bon pour l’environnement. En voyageant beaucoup en avion, en ne respectant pas les ressources comme l’eau, l’énergie ou en ne traitant pas nos déchets, nous mettons en danger les beaux plus beaux endroits du monde. Avec les 10 conseils ci-dessous, je vous montre comment voyager de manière responsable.

10 Conseils utiles pour un Voyage Responsable

Compensez le CO2 | Utiliser les transports en commun | Choisir un hébergement durable

Végétarien en voyage | Plongée et snorkeling responsable | Bagages d’occasion | Limitez vos déchets plastiques

Économiser l’eau en voyage | Eviter le tourisme animal | Optez pour le local

 

Wonderful-and-beautiful-underwater-world-with-corals-and-tropical-fish._shutterstock_269208791-Copy-707×471

1 – Compensez les émissions de CO2 de vos vols

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de longs trajets : le vol est la manière la plus polluante de voyager et taxe l’environnement 5 à 15 fois plus que les autres moyens de transport, comme le train. Ne jamais monter à bord d’un avion n’est pourtant pas envisageable pour de nombreux voyageurs du monde entier. Si vous voulez aller en Australie, en Nouvelle-Zélande ou à Bali en vacances, il n’y a pas d’autres options. Cependant, il y a quelques choses auxquelles vous pouvez faire attention lors de la réservation de votre vol.

  • Si possible, réservez un vol direct sans escale. Un avion émet beaucoup de CO2 et d’autres déchets pendant le décollage et l’atterrissage.
  • Compensez les émissions de CO2 de votre vol. De nombreuses compagnies aériennes, par exemple KLM,  vous offrent la possibilité de compenser les émissions de CO2 de voyage voyage. Vous payez – en fonction de la durée de votre voyage – quelques centimes d’euros à quelques euros supplémentaires. Cet argent est investi par la compagnie aérienne ou donné à une organisation externe comme Trees For All ou Greenseat, dans des projets axés sur l’énergie renouvelable. Cet argent financera des plantations d’arbres, la construction d’éoliennes ou la mise en place d’une agriculture durable dans les paysages en développement.

 

2 – Utilisez les transports en commun

Compenser les émissions de CO2 de votre voyage aérien est un pas dans la bonne direction, mais ceux qui veulent voyager de manière responsable optent pour les transports en commun. En train, vous voyagez rapidement et facilement vers de nombreuses belles destinations européennes. Une fois sur place, optez également pour les transports en commun – métro, tram, bus – à la place d’une voiture de location. Le vélo et la marche sont encore mieux et très agréables.

Photo: Spiroview Inc / Shutterstock.com

 

3 – Choisissez des hébergements durables

Tous les hôtels ne sont pas respectueux de l’environnement, mais comment savoir si un logement est durable? Vérifiez si votre hôtel ou appartement a une marque de qualité GSTC ou Green Key. Ce sont deux organisations internationales indépendantes pour le tourisme durable. En outre, un séjour tout compris n’est pas la meilleure option pour l’environnement. La nourriture illimitée et les boissons sont délicieuses, mais les complexes tout compris gaspillent beaucoup de nourriture.

4 – Mangez végétariens ou végétaliens en voyage

Lorsque vous êtes en voyage, vous pourriez laisser la viande et / ou les produits laitiers à la maison. De plus en plus de gens mangent végétarien ou végétalien et vous pouvez le voir sur les menus des restaurants. Dans les villes branchées comme Berlin, Londres ou New York, vous trouverez d’innombrables plats végétariens et végétaliens tous plus délicieux les uns que les autres. Bon pour vous, bon pour les animaux et bons pour l’environnement.

Photo: istock.com/Starkovphoto

 

5 – Soyez prudent lors de la plongée et le snorkeling

Pour ceux qui voyagent en Australie, en Indonésie ou en Egypte, par exemple, plonger parmi les récifs de coraux colorés est un must absolu. Qui ne rêve pas de faire du snorkeling sur la Grande Barrière de Corail ? Malheureusement, la Grande Barrière de Corail, comme les autres récifs coralliens du monde, est en grand danger et menace de disparaître complètement. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez plus plonger, mais faites attention. Assurez-vous de ne pas toucher le corail et d’utiliser un écran solaire sans oxybenzone et octinoxate.

6 – Acheter une valise ou un sac à dos d’occasion

J’avoue, j’aime aussi faire du shopping et acheter une nouvelle valise ou un sac à dos. Mais est-ce vraiment nécessaire d’acheter quelque chose de nouveau pour chaque voyage? Peut-être qu’un ami ou un membre de votre famille a encore une valise ou un sac que vous pouvez utiliser pour votre voyage. Vous pouvez également acheter un sac à dos d’occasion sur internet.

Photo: istock.com/Thomas_Zsebok_Images

 

7 – Limitez vos déchets plastiques

Saviez-vous que plus de 8 millions de tonnes de déchets plastiquent se retrouvent dans les océans chaque année ? Si nous continuons comme ça, la mer se transformera en une soupe de plastique. De petits changements dans votre comportement en voyage peuvent déjà faire la différence. Prenez une bouteille d’eau réutilisable et n’achetez pas de bouteilles en plastique (aussi moins cher!). N’utilisez pas de paille dans les restaurants et les cafés et apportez votre propre sac lorsque vous faites vos courses.

8 – Faites attention à votre consommation d’eau lorsque vous voyagez

L’eau propre (potable) n’est pas aussi commune dans tous les pays qu’en France. Soyez économe en eau lorsque vous voyagez. Ne vous douchez pas trop longtemps et ne faites pas fonctionner le robinet inutilement pendant le brossage et la vaisselle. Une autre astuce pour les randonnées ou les voyages plus longs : emportez des vêtements que vous pouvez laver ensemble pour ne pas avoir à faire trop de lavages différents.

 

9 – Évitez les excursions inamicales avec les animaux

Un tour à dos d’éléphant, une photo avec un koala ou un selfie avec un tigre. Pendant des années, ces sortes d’attractions étaient extrêmement populaires, mais au dépend de ces animaux. De manière générale, évitez les excursions où vous êtes en contact direct avec les animaux sauvages et optez pour des sorties responsables comme un safari dans un parc naturel ou admirer les baleines en pleine mer.

10 – Choisissez un guide local et des organisations de voyage locales à petite échelle

Voyagez en faisant attention aux animaux et à l’environnement est une grande partie du voyage responsable. Le tourisme responsable se concentre également sur la population locale. Essayez de soutenir les habitants pendant vos vacances et donnez vos euros aux guides locaux plutôt qu’aux grandes organisations de voyage. De plus, un local connait sa ville ou son pays comme aucun autre et vous découvrirez les plus beaux endroits avec une visite ou une excursion avec un guide local. Ne pas oublier de donner un pourboire. Dans certains pays, le salaire est si bas que les pourboires sont d’une importance vitale.

 

C’était donc mes 10 conseils pour un voyage responsable. Que faites-vous pour contribuer au tourisme durable et avez-vous des conseils utiles que j’ai oublié ? Dites-les moi dans les commentaires.

Trouver un voyage pas cher


Pour aller plus loin