Voyager quand on est en situation de handicap peut s’avérer compliqué. Mais, grâce à mes conseils et astuces, j’espère vous faciliter la tâche pour vos prochaines vacances ! :)

Se détendre sur la plage, flâner dans les rues d’une ville que l’on découvre, grimper les plus hauts sommets ou simplement se faire dorloter… Pour les personnes valides, il n’y a rien de plus simple. Ce qui peut sembler comme quelque chose de facile aux yeux d’une personne valide, peut être compliqué pour les personnes possédant un handicap. C’est pourquoi aujourd’hui j’ai voulu donner mes conseils les plus précieux afin que ces personnes puissent profiter des vacances comme les autres. Je vais vous montrer qu’avec un peu de recherche et de préparation, il est aussi possible d’organiser ses vacances en étant en situation de handicap.

Vacances sans soucis malgré le handicap

Préparation du voyage | Choix de l’hôtel | Destinations de voyages | Voyage en avion |

Croisières | Trucs et astuces

 

behinderte-frau-mit-ausgestreckten-armen-am-strand-istock-482587658-2-e1527759335601

 

Préparation du voyage

Une chose que je dois admettre, un voyage pour une personne handicapée ne peut pas être aussi spontané qu’un voyage pour une personne valide. Il faut quand même un peu de préparation pour organiser les visites et le déplacement. Afin que vous n’oubliez rien et pour se préparer à de merveilleuses vacances, je vous ai concocté une petite checklist:

  • Faites une évaluation réaliste de votre corps. Qu’est-ce que je veux dire par là ? Eh bien c’est simple, vous savez mieux que quiconque ce qui est bon pour vous et ce que vous êtes capable de faire. A vous de connaître vos limites avant de vous embarquer dans quelque chose plus gros que vous. Cette évaluation personnelle va ensuite vous aider dans le choix de l’hôtel, la destination, le type de voyage et le choix des activités.
  • Recueillir des informations avant le départ. Si vous avez besoin de médicaments, je vous conseille de savoir si vos médicaments sont autorisés dans votre destination et la quantité acceptée et à quelles conditions vous pouvez les introduire dans le pays. Pour cela, un médecin peut vous aider à obtenir les informations nécessaires et à faire face aux formalités administratives.
  • Prendre une assurance maladie à l’étranger. Ceci vaut pour tous les voyageurs, qu’ils soient valides ou handicapés. Encore une fois, vous devriez vous informer tôt et comparer les compagnies d’assurance.
  • Avant le voyage, cherchez où se trouvent les hôpitaux.
  • Pour certaines maladies, pensez aux petits détails comme par exemple des piles de rechange pour un respirateur. C’est en étant minutieux qu’on évite les problèmes une fois sur place.

braille-map-of-the-world-istock-587877850-2-e1527759381213

Choix de l’hôtel

Avec de nombreux sites de comparateurs d’hôtels, la recherche d’une chambre accessible aux personnes à mobilité réduite vous est facilitée. Dans les catégories de recherche étendue, il est possible de rechercher les établissements accessibles pour personnes en situation de handicap. Il existe un grand nombre de critères comme par exemple, une salle de bain sans obstacle ou un équipement spécial pour les malentendants. Alors, vous ne trouvez pas que voyager semble soudainement beaucoup plus facile, non? :)

Chambres d’hôtel sans barrière

Néanmoins, il est conseillé d’obtenir des informations supplémentaires et ne pas se fier uniquement à l’information que vous trouverez sur internet. Par exemple, que signifie vraiment une chambre sans obstacle? Qu’est-ce qu’on entend par accès en fauteuil roulant? Les termes ne sont pas soumis à une définition claire et standardisée pour tous les hôtels. Par conséquent, il est conseillé d’appeler directement l’établissement pour obtenir toutes les informations. L’amour du détail est payant si vous voulez voyager sans aucun soucis.

Encore une fois, je vous conseille de faire une liste avant votre départ qui décompose vos propres besoins. Il est logique d’inclure des points qui sont pris pour acquis au sein de votre propre maison, tels que la largeur des portes et l’accessibilité.

young-man-reading-on-a-hotel-terrace-shutterstock_3382920-2-e1527759399192

 

Destinations de voyages sans obstacles

Il existe de nombreuses destinations où il est très facile de voyager même étant en situation de handicap. Je vous parle ci-dessous de quelques endroits qui veulent faire bouger les choses et mettre tout en place pour essayer d’améliorer l’accessibilité à tous.

shutterstock_314532371-editorial-only-kharchenko-vladimir-shutterstock.com_-e1527759466263

USA

Un pays simple pour les voyages à l’étranger : les États-Unis. Ici, la loi américaine de 1990 sur les personnes handicapées stipule que toutes les nouvelles constructions d’entreprises publiques et privées (par exemple, les parcs d’attractions) doivent être ouvertes au public et que les installations existantes doivent améliorer leur accessibilité pour tous. Avec la participation de l’Amérique à certaines guerres, le nombre d’anciens combattants handicapés est très élevé et de nombreuses personnes sont formées chaque année pour aider les personnes ayant des besoins spéciaux.

Scandinavie

Les pays scandinaves sont fondamentalement des pionniers en matière d’accessibilité pour les personnes avec handicap. Il est inscrit dans les lois des états fédéraux qu’en principe tout est rendu accessible à tous. La Suède fournit une base de données sur l’accessibilité répertoriant les hôtels et les attractions pour les personnes à mobilité réduite. En Norvège, l’idée de «conception universelle pour tous» s’applique, tandis que le Danemark identifie tous les domaines possibles de la vie en fonction de leur adéquation à différentes catégories de handicap.

Autriche

Si vous aimez les montagnes et la neige, vous devriez visiter l’Autriche pour vos prochaines vacances d’hiver. De nombreuses régions se sont adaptées aux sports d’hiver pour les personnes handicapées, de sorte que rien ne s’oppose à votre séjour à la neige.

Villes européennes

Si vous êtes d’humeur à faire un citytrip en Europe, c’est une bonne idée d’ajouter les lauréats du prix Access City Award à votre liste. Chaque année, la Commission européenne rend hommage aux villes, qui sont particulièrement soucieuses de la conception et l’accessibilité de leur ville et qui proposent des offres spéciales pour les résidents – mais aussi pour les voyageurs – avec des handicaps. Certaines des plus belles villes d’Europe ont déjà remporté ce prix par le passé. Que diriez-vous, par exemple, d’un week-end à Milan, le gagnant de 2016?

Helsinki, Nantes, Bilbao et Berlin ont été par exemple récompensées et reconnues pour l’amélioration de l’accessibilité pour tous.

Quand et où partir pour les vacances

senior man in wheelchair

Voyage sans obstacle en avion

Vous devez être déjà familier avec la voiture ou le train, cependant, un voyage en avion peut s’avérer plus compliqué. Néanmoins, il est également possible avec un handicap d’atteindre toutes les destinations de rêve qui ne peuvent être atteintes que par voie aérienne.

  • Vérifiez les conditions de la compagnie aérienne

Tout d’abord, chaque compagnie aérienne possède ses propres règles et conditions. Par conséquent, il est toujours préférable de regarder en détail les conditions de faire son choix selon celle qui répond le mieux à ses propres besoins. Cependant et indépendamment de la compagnie aérienne, il y existe quelques points à garder à l’esprit pour un voyage sans problème.

  • Avant le départ

L’enregistrement pour des besoins spéciaux, tels que le transport d’un fauteuil roulant ou de l’assistance requise au sol ou dans les airs, est certainement l’une des choses les plus importantes. Le mot magique ?  » S’en occuper dès que possible ». Renseignez-vous et rappelez-le peu de temps avant la date limite de l’enregistrement auprès de la compagnie aérienne afin d’éviter les oublis.

Le formulaire INCAD (INCapacited passengers handling ADvice), est également quelque chose à ne pas oublier de faire avant de partir. Rempli par vous-même et le médecin traitant, il donne des informations sur votre état de santé, afin que vous soyez correctement prise en charge lors de votre voyage.
Pour les grands voyageurs, la carte FREMEC (FREquent traveller MEdical Card) vous attribue un numéro qu’il vous suffit de communiquer à votre compagnie pour être pris en charge. Délivrée par le médecin de la compagnie, elle est valable cinq ans.

Toutes les compagnies aériennes internationales travaillent avec une collection d’abréviations, qui peut être donnée directement au moment de la réservation. Pour connaître à quoi elles correspondent, je vous ai préparé un petit tableau récapitulatif:

 

Abréviation
WCHR Passager capable de monter et de descendre des marches ainsi que de se déplacer dans l’avion, mais qui a besoin d’un fauteuil roulant (ou d’une voiturette) pour se déplacer de l’avion au terminal, et dans le terminal entre le point d’arrivée et le point de départ du côté ville du terminal.*
WCHS Passager incapable de monter ou descendre les escaliers, mais qui peut se déplacer dans la cabine de l’avion. Le passager a besoin d’un fauteuil roulant pour se déplacer entre l’avion et le terminal, dans le terminal et entre le point d’arrivée et le point de départ du côté ville du terminal.*
WCHC Passager complètement immobilisé, qui nécessite une aide à tout moment et ne peut se déplacer qu’à l’aide d’un fauteuil roulant ou d’un autre équipement depuis son arrivée à l’aéroport jusqu’au moment de s’asseoir dans l’avion, ou, si nécessaire, sur un siège spécial adapté à ses besoins spécifiques, et pour lequel il faut suivre la même procédure dans le sens inverse à l’arrivée.*
STCHR Passager qui ne peut être transporté que sur une civière. Ce type de passager est couvert ou pas par une assurance sociale ou spécifique.*
BLND Passager aveugle.*
DEAF Passager sourd ou passager sourd et muet.*
MEDA Passager dont la mobilité est réduite en raison d’un traitement médical en cours et dont le transport est permis par les autorités médicales. Ce type de passager est généralement assuré social pour la maladie ou l’accident concernés.*
DPNA Personne ayant une déficience intellectuelle ou comportementale et ayant besoin d’une assistance.*
DEAF/MUTE Passager aveugle et sourd, qui ne peut se déplacer qu’avec l’aide d’un accompagnateur.*

 

*Source : Adria Airways. « Règles de sécurité pour le transport des personnes invalides à mobilité réduite ». En ligne. <https://www.adria.si/fr/informations/passagers-a-besoins-particuliers/accompagnement-personnel/regles-de-securite-pour-le-transport-des-personnes-invalides-a-mobilite-reduite/>

 

Trouver un vol

  • À l’aéroport

Les fauteuils roulants sont généralement remis au contrôle des bagages. Vérifiez les conditions de transport à l’avance – en particulier s’il s’agit d’un fauteuil roulant électrique. Bien entendu, un fauteuil roulant est prévu entre le check-in des bagages et la remise des bagages à l’aéroport d’arrivée.

Au contrôle de sécurité, il est beaucoup moins fréquent qu’un passager handicapé doive procéder à un contrôle poussé. Par conséquent, non seulement cela raccourcit énormément le temps, mais cela vous facilite aussi la vie. Cependant si ça vous arrive, prenez le temps de décrire votre handicap avec précision au personnel. Pouvez-vous passer le contrôle par vous-même? Quelles zones du corps sont particulièrement sensibles? Qu’est-ce qui peut déclencher la douleur?

  • Dans l’avion

Où est-ce que les passagers comportant un handicap peuvent s’assoire ? La réponse est simple: n’importe où. Seules les places aux issues de secours ne peuvent pas être attribuées aux passagers ayant un handicap en raison d’éventuels problèmes de sécurité.

  • Chiens dans l’avion

Si vous préférez être accompagné par votre chien, vous pouvez le faire relativement facilement avec la plupart des compagnies aériennes. Si c’est un chien de compagnie formé et qui est absolument nécessaire pour le propriétaire, en général, le voyage pour votre camarade à quatre pattes est gratuit.

hund-reisen-im-flugzeug-istock-471979788-2-e1527759787630

 

Croisières

Une croisière, que ce soit en mer ou sur un fleuve, est l’une des formes les plus décontractées de vacances pour les personnes handicapées. Des navires modernes, un personnel bien formé et des infirmeries bien équipées rendent les croisières particulièrement attrayantes.

Toutefois, vous devez également vous informer à l’avance. Surtout à propos des événements organisés sur le navire, les possibilités pour les utilisateurs de fauteuils roulants, la taille de la cabine afin d’être à l’abri des mauvaises surprises.

Trucs, astuces et liens utiles

Pour que vous soyez pleinement informé, j’ai recueilli d’autres informations utiles:

  • La carte européenne de stationnement pour les personnes ayant des problèmes de mobilité, s’applique, en plus de tous les pays de l’Union européenne à l’Albanie, l’Azerbaïdjan, la Bosnie-Herzégovine, la Géorgie, l’Islande, la Croatie, le Liechtenstein, la Macédoine, la Moldavie, la Norvège, la Russie, la Suisse, la Serbie-et-Monténégro, la Slovénie, la Turquie, l’Ukraine et la Biélorussie.
  • Voyager sans contrainte en train – La plupart des trains disposent de wagons accessibles en fauteuil roulant. La SNCF propose dans 360 gares françaises l’accueil et l’accompagnement jusqu’au train, au départ, à l’arrivée et en correspondance. Ce service est gratuit, il vous suffit juste de posséder une carte d’invalidité.
  • En cas de problème, si l’on est étranger, ne pas hésiter à se diriger vers l’ambassade ou le consulat de France. Ils peuvent vous renseigner sur les démarches à suivre et faciliter la résolution de vos problèmes. Pensez à noter quelque part les adresses ou les numéros de téléphone avant votre départ en vacances.
  • Si vous en avez la possibilité, il est préférable de partir avec quelqu’un, idéalement un proche valide, pour faciliter le quotidien durant les vacances. Mais une autre alternative existe, certaines associations proposent des accompagnateurs pour les séjours en France. Ca vaut peut-être le coup d’essayer ? :)
  • Renseignez-vous également sur les musées ou autres sites touristiques et établissements de loisirs que vous souhaitez fréquenter durant votre voyage.

Voyager en étant en situation de handicap n’est pas insurmontable. En fait, il faut juste un peu de préparation, c’est tout ! Pour vous donner un peu d’inspiration sur les destinations tendances où partir en vacances, je vous invite à découvrir mes magazines de voyage ainsi que mes offres quotidiennes sur Holidayguru.fr.

Voir tous les bons plans


Pour en savoir plus