Découvrez toutes les démarches à effectuer avant de partir en Australie grâce au Permis Vacances Travail ! Vous trouverez sur cette page de nombreux conseils et explications pour bien préparer votre départ, so let’s go !

 

Pour tous ceux qui ont une âme de voyageur et qui aimeraient découvrir un nouveau pays pendant un an, alors le Permis Vacances Travail est fait pour vous ! Aujourd’hui je vais vous parler des démarches à poursuivre si vous avez envie de faire cette expérience en Australie. Vaccins, impôts, permis, visa… Vous allez tout savoir sur les démarches à réaliser avant de partir. Prêt pour l’aventure ? :D

 

PVT Australie : Quelles sont les démarches à faire ?

Qu’est-ce que le PVT ? | Demander son visa|Réserver son billet |Assurance et vaccins|

| Le permis international | Résilier son forfait téléphonique |

Payer ses impôts | Certificat de banque

Qu’est-ce que le PVT ?

Le Permis Vacances Travail (ou working holiday visa en anglais) est un visa d’un an qui permet à des milliers de jeunes entre 18 et 30 ans de partir vivre et travailler dans un pays étranger. L’idée, c’est que le voyageur finance son voyage en travaillant sur place. Pour votre information, ce visa est disponible pour 14 pays, ce qui vous laisse pas mal de choix quant à la destination. Grâce au PVT, vous pourrez partir découvrir une nouvelle culture, de nouveaux milieux professionnels, apprendre ou améliorer une langue étrangère et surtout voyager !

Si vous voulez en savoir plus sur le PVT, je vous invite à lire ce magazine écrit de mes petites mains et qui vous donnera une bonne idée des destinations proposées et les critères de sélection: cliquez ici !

Happy friends partying on the beach

Demander son visa

La première chose sans laquelle on ne peut pas partir en Australie: son visa. Et vous avez de la chance, car pour le Permis Vacances Travail, le processus est très simple. Première étape, vous devrez faire votre demande de visa sur le site du département de l’immigration australien: www.border.gov.au. Vous devrez ensuite répondre à un petit questionnaire qui vous prendra 20 minutes à remplir sur internet. Je vous préviens à l’avance, les questions sont en anglais, alors si votre niveau n’est pas encore très élevé, n’hésitez pas à vous faire aider par des amis. Le genre de questions que vous trouverez dans ce formulaire concernent votre état civil, vos projets en Australie ou encore votre état de santé. Des choses très basiques ! ;)

Sachez que vous devrez également qu’après avoir rempli le formulaire, vous devrez payer des frais de participation qui s’élèvent à 440 dollars australiens soit à peu près 300€. Enfin, après tout cela, vous recevrez une réponse sous quelques heures/jours et par mail vous confirmant si votre demande a été acceptée. N’oubliez pas d’imprimer votre e-visa qui vous a été transmis au sein du mail. Et voilà, ce n’est pas plus difficile que ça !

Si vous n’avez pas reçu d’email, il y a une autre façon de savoir si vous avez été retenu. Vous n’avez qu’à vous connecter à votre compte avec vos identifiants et vérifier si sur l’écran le mot « granted » apparaît. N’oubliez pas de cliquer sur « view grant letter » pour télécharger votre e-visa. :)

visa application form

Réserver son billet d’avion

La deuxième chose à faire après le visa est d’acheter les billets d’avion. Il existe quelques vols directs depuis Paris pour Sydney, mais je vous déconseille de faire le voyage d’une traite. Le point négatif d’un vol direct, c’est que le prix est assez cher et vous aurez 35 heures d’avion, ce qui est très fatiguant. Mon conseil serait donc de prendre des vols avec des escales qui seront moins coûteux et vous aurez la possibilité de découvrir d’autres pays par la même occasion.

Attention, n’oubliez pas que si vous faites escale dans un pays étranger, il faudra vous munir d’un visa pour certains pays et pouvoir entrer sur le territoire. Alors, renseignez-vous bien à l’avance et faites le nécessaire pour ne pas avoir de mauvaises surprises une fois sur place.

Trouver un vol pas cher pour l’Australie

Passport Visa

Assurance et vaccins

Troisième point très important: l’assurance. Je vous recommande fortement de souscrire à une assurance internationale pour la durée d’un an, car à l’étranger on ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Que ce soit pour un rendez-vous chez le médecin généraliste, chez le dentiste, une opération chirurgicale ou bien un rapatriement, vous serez très content que l’assurance couvre ces frais une fois en Australie. Il existe de nombreuses assurances qui proposent des tarifs corrects (environ 200-300€/an), cependant vérifiez bien les conditions et si vous serez remboursés à 100% ou pas lorsque vous choisirez votre assurance.

D’autre part et de manière générale, avant de partir en voyage, je vous recommande toujours de passer chez votre médecin généraliste, de faire un check up et de lui demander si vous avez besoin de faire certains vaccins.

Pour l’Australie, il n’y a pas de vaccins à faire en particulier, mais si vous faites escale et que vous restez dans d’autres pays avant l’Australie, vous devrez peut-être avoir besoin d’en faire quelques-un.

Autre chose très importante à ne pas oublier: si vous avez des prescriptions ou des traitements à prendre, n’oubliez pas de demander une ordonnance pour un an et de retirer tous vos médicaments en pharmacie avant votre départ. Prenez également vos ordonnances avec vous, car à l’aéroport les douaniers peuvent vous contrôler et vous demander la prescription de vos médicaments.

Impfung_Kosten_Vaccination_Spritze_shutterstock_167268416

Le permis de conduire international

Pour tous ceux qui ont le permis et qui rêvent de faire des road trips en Australie, le permis français ne vous suffira pas pour conduire en toute légalité dans le pays. Mais pas de panique il y a toujours une solution ! En effet, vous n’aurez qu’à demander un permis international valable pendant 3 ans et qui vous permet de conduire à peu près n’importe où dans le monde. Cette procédure est gratuite et prend 2 à 3 mois, il faut donc s’y prendre à l’avance.

Petit conseil: une fois en Australie, gardez votre permis français à portée de main, car il est systématiquement demandé par les autorités si vous vous faites arrêter.

Pour obtenir le permis international, vous devrez vous rendre à la préfecture ou sous-préfecture avec une photocopie de votre permis français, une photocopie de votre carte d’identité, deux photos d’identité, une copie de justificatif de domicile et le formulaire de demande de permis international que vous pouvez trouver sur internet ou bien au guichet de la préfecture. Vous recevrez ensuite plusieurs semaines plus tard votre permis de conduire international.

N’oubliez pas qu’en Australie, on conduit de l’autre côté de la route, alors surtout soyez prudents mes gurus !

On the road to wherever!

Résilier son forfait téléphonique

En ce qui concerne votre forfait et votre téléphone, vous devrez probablement résilier votre abonnement pendant 1 an et acheter une fois sur place en Australie une carte sim prépayée. Je vous déconseille de prendre un abonnement annuel, car vous ne resterez qu’un an en Australie et cela vous évitera pas mal de paperasse. Cependant, vous pourrez prendre votre téléphone actuel avec vous, mais renseignez-vous au préalable si celui-ci est desimlocké. En d’autres mots, assurez-vous que votre téléphone ne soit pas bloqué et qu’il est compatible avec les cartes sim de l’étranger.

Portrait of happy young woman talking cell phone on piazza san marco in venice, italy

Impôts

En partant en Australie, il faudra faire la demande au préalable ou bien sur place du Tax File Number. C’est un document indispensable qui vous servira lorsque vous travaillerez en Australie. Vous bénéficierez d’un numéro personnel que vous devrez donner à votre employeur et à votre banque. Ce numéro vous servira pour ouvrir un compte en banque, payer vos impôts et récupérer une partie de vos taxes.

Sachez qu’en Australie l’année fiscale commence le 1er juillet et se termine le 30 juin. De plus, les impôts sont prélevés à la source, ce qui veut dire directement sur votre salaire. A chaque fin d’année fiscale, vous devrez remplir le Tax Return. Si vous ne vous sentez pas de taille à gérer tout ça, vous pourrez faire appel à un organisme spécialisé qui vous aidera pour votre déclaration d’impôts.

Une fois que vous serez retournés en France, n’oubliez pas de demander la superannulation. Qu’est-ce que c’est ? C’est un fond auquel vous cotisez à chaque fois que vous travaillez et qui correspond à une somme que les Australiens récupèrent pour la retraite. Puisque vous allez devoir revenir en France, vous pouvez demander à ce que cette somme vous soit versée, en plus de votre retour d’impôts.

Businessman offering tax form for signing

Certificat de banque

Pour être accepté au Working Holiday Visa, il vous est demandé d’avoir 5000 dollars australiens sur votre compte. Par conséquent, avant votre départ, il faudra vous rendre à la banque et demander un certificat attestant que vous possédez bien cette somme d’argent sur votre compte. Ayez ce certificat avec vous quand vous serez à l’aéroport si jamais la douane vous réclame ce document afin de vous laisser entrer sur le territoire.

euro-money_shutterstock_633

Et voilà les amis, j’espère que vous avez maintenant les idées plus claires sur ce qui vous attend si vous désirez sauter le pas et vivre une expérience incroyable grâce au PVT. Si l’organisation ce n’est pas vraiment votre truc, je peux vous conseiller de vous faire des petites listes de choses à faire avant de partir. Par exemple rédiger son CV en anglais et au format australien, noter les lieux que vous aimeriez visiter ou encore faire une liste des vêtements/objets que vous souhaiteriez emmener avec vous. Avec tout ça vous serez rapidement dans l’ambiance ! Je vous souhaite donc une très belle aventure et see you soon mate ! ;)