Laissez-moi vous présenter les plus belles calanques de France, de la côte d’Azur en passant par la Corse, vous allez en prendre plein les yeux !

L’hiver approche mais le sud offre encore du soleil. L’appel du grand large vous emmène cette fois-ci dans les plus beaux sites naturels, les calanques.

Cette merveille géologique de la nature entre terre et mer s’admire depuis un bateau, une terrasse ou en randonnée. Je vous présente dans cet article les plus belles calanques de France, de Cassis en passant par Piana ou en Vau et tous les conseils pratiques pour s’y rendre.

| Qu’est-ce que c’est| Cassis | En-Vau | Marseille | Côte bleue |Piana 

Qu’est-ce-que les calanques ?

Avant de mettre les pieds dans le plat, « qu’est-ce-que les calanques » me paraît être une question évidente que vous allez me poser.
Les calanques sont le résultat d’une formation géologique créant un bassin maritime entre des rochers. Fruit de dizaines de millions d’années, c’est un relief trituré où se love le bleu azur de la mer que vient bercer les vagues chaudes de la Méditerranée.

Quelles calanques visiter ?

Si j’ai réussi à vous convaincre, il ne vous reste plus qu’à vous présenter les plus belles calanques de France. Sachez que la plupart des calanques françaises se trouvent dans le parc national des Calanques, entre Cassis, La Ciotat et Marseille. Pratique, non ? Dans mon guide, vous trouverez à chaque fois quelles activités vous pourrez y faire, les solutions d’hébergement et comment y aller. De Cassis en passant par Marseille et Piana en Corse, suivez-moi dans les plus somptueuses calanques de France !

Calanques de Cassis

Ce sont sûrement les calanques les plus célèbres de France que vous allez explorer. Majestueuses, elles côtoient à la fois la mer et la terre face à la douceur de la Méditerranée. Constitués de calcaire blanc, elles s’étendent sur plus de 20 kilomètres, reliant Cassis à Marseille. Se trouvant au cœur du parc national des Calanques, prévoyez une journée entière pour vous promener dans le parc et explorer les nombreuses calanques, une dizaine au total !

cassis vrai
Le rêve des calanques de Cassis

Où se baigner ? Ce ne sont pas les spots qui manquent pour se baigner ! Que ce soit un petit plongeon du haut d’une falaise ou simplement lézarder au soleil, vous aurez le choix. Profitez des nombreuses plages pour apprécier le panorama unique qui s’offre à vous. Les plages de la grande mer, celle de Bestouan avec le Cap Canaille en vue ou encore l’anse de l’arène au cœur d’une pinède sauront vous ravir.

shutterstock_578288941-en-vau-calanque-min (1)
Calanque d’En-Vau

Les Calanques d’En-Vau se trouvent aussi dans le parc national des Calanques. C’est la plus reculée et la plus intimiste de toutes qui vaut vraiment le détour. Seuls la marche et la voie maritime vous permettront de la découvrir. Ce bleu azur d’une pureté incroyable fera chavirer plus d’une paire d’yeux !

Comment aller au Parc national des Calanques :

En voiture : Plus de 5 parkings entourent le site. Le parking des relais des Gorguettes est le seul gratuit ! Prendre la D599 qui longe le parc national jusqu’à Marseille.

Où se garer :
Navette : une navette payante vous permet de relier Cassis la ville au site. Les départs se font depuis l’office de tourisme de la ville, avec pour terminus « parking des relais des Gorguettes ».
Tarif : 1,60€ AR.
Basse saison : 9 à 20h
Haute saison : 9h à minuit

En bateau : il vous est possible de visiter ces reliefs depuis la mer. Tous les départs se font au port de Cassis où vous pourrez explorer de 3 à 9 calanques !

Activités : plongée, escalade, randonnée, kayak, standup, paddle et pêche dans les zones réservées.

A savoir : l’entrée aux calanques est réglementée selon la météo du jour dû aux risques d’incendie, notamment en période estivale. Veillez à vous renseigner auprès de l’office de tourisme ou sur le site officiel du parc.

 

 

Comment visiter les calanques de Cassis à pied ?

La première calanque que vous pouvez rejoindre à pied est la Calanque de Port-Miou. Depuis le centre-ville, comptez 30 minutes, contre 1 heure depuis la gare centrale. Ensuite, il vous sera aisé de rejoindre les autres calanques à pied. Néanmoins, pensez à vous munir de chaussures de randonnée car les routes peuvent être très sinueuses.

shutterstock_210732067
Calanque de Cassis

Calanques à Marseille

Le Parc national des Calanques est tellement étendu qu’il couvre également Marseille et ses environs. En réalité, l’appellation « calanques de Marseille » recouvre plus de 16 calanques. Selon que l’on considère certains sites marseillais, cassidains ou ciotadens 😉
Les très populaires calanques de Callelongue, Morgiou ou Luminy sont toutes situées dans le Parc national des Calanques. Pour vous y rendre, suivez mes conseils ci-dessus !

Morgiou
Comptez environ 45 minutes à 1 heure de marche pour rejoindre Morgiou, depuis l’arrêt de bus des Baumettes. Une fois sur place, vous aurez l’impression d’être dans une petite clairière, avec le bleu profond de la mer. Le Cap Morgou qui s’étend sur la mer donne l’impression de se jeter en mer, un spectacle de toute beauté !

shutterstock_1020561250_morgiou
Calanque de Morgiou

Sugiton
Sugiton, a un petit côté sauvage que vous allez aimer ! Avec des reliefs un peu plus côtelés et dentelés que les autres calanques, elle offre un paysage de caractère s’apparentant à un îlot rocheux. Avec la chute et l’effritement de calcaire, certaines parties des falaises se sont détachées, lui valant le surnom de « cygne ».

shutterstock_706775140_sugiton
Calanque de Sugiton

Comment y aller :

Voiture : Plus de 5 parkings entourent le site. Le parking des relais des Gorguettes est le seul gratuit ! Prendre la D599 qui longe le parc national jusqu’à Marseille.

Transports :

Depuis Marseille, plusieurs bus desservent les calanques :

Calanque de Sormiou : RTM 23 jusqu’à La Cayolle
Calanque de Morgiou : RTM 22 jusqu’à Les Baumettes
Calanque de Luminy : RTM 21 jusqu’à Luminy
Calanque de Callelongue : RTM 20 jusqu’à Callelongue.

Bateau : Depuis le port de Marseille, Cassis ou la Ciotat, de nombreuses croisières sont proposées pour explorer le parc national des Calanques toute l’année. Le prix varie selon le nombre de calanques que vous souhaitez voir. De 3 à 9, comptez entre 15 et 60 euros.

Voir mes bons plans pour Marseille

 

Calanques en dehors de Marseille

Les petites calanques de la Côte bleue

Si les calanques connues de toutes ne sont pas votre tasse de thé et que vous souhaitez être seul au monde, foncez alors vers l’ouest de Marseille. Si vous avez un séjour prolongé à Marseille, cela peut valoir le détour. Le cas échéant, je peux vous conseiller de visiter les calanques phares, plus impressionnantes mais plus touristiques.

La côte bleue, comme on la surnomme, moins connues et prisées que ses consœurs, révèle une dizaine de calanques toutes aussi différentes que surprenantes. Je vais vous présenter deux qui ont retenu mon attention, les petites calanques intimistes de Mejean et Niolon à l’ouest de Marseille !

shutterstock_401738407-niolon_vrai
Cap de Mejean

Mejean : Avant d’arriver à Mejean, vous trouverez sur votre balade des maisons en pierre dont le cœur a été réchauffé par le soleil de midi, un port et des cafés où les habitants du coin refont le monde et cette sensation de bonheur incroyable. Continuez votre chemin pour déboucher sur cet horizon de falaises. Posez votre serviette à l’ombre des pins parasols et régalez-vous de la quiétude.

shutterstock_670238617_mejean_vrai
Nilon et ses granits teintés de rose

Niolon : A l’image de Mejean, Niolon est une calanque intimiste et préservée. Avec son port pittoresque et son ambiance locale, vous serez charmé par l’atmosphère particulière qui s’y dégage. Entre ses massifs touffus, ses maisons perchées à flanc de rochers pétant face au bleu profond de la mer, une image de carte postale s’offre à vous. Par temps dégagé, vous pouvez même apercevoir les petites îles du Frioul, Tiboulen et peut-être même le château d’If !
Attention, il est interdit de se garer à Niolon même, mais seulement un peu plus haut dans la ville.

 

 

Comment y aller :

En voiture :

Calanque de Mejean & Nilon : Depuis Marseille, longez la côte via la D 568 jusqu’au chemin du Resquiadou.

Transports :
Calanque de Mejean : Descendre à la gare de La Redonne-Ensuès. Comptez ensuite 2,5 kilomètres de marche pour atteindre le Cap et les calanques. Profitez-en en chemin pour découvrir les nombreuses calanques qui longent la côte.

Calanque de Nilon : Descendre à la gare de Nilon. Descendre la rue principale qui mène au port et vous êtes arrivé à destination !

Voir mes bons plans pour la Côte d’Azur

 

Calanque de Piana

Sur l’île de beauté, tout n’est que luxe et volupté. Entre Ajaccio et Calvi, sur la côte ouest se trouve Piana. Les majestueuses Calanques de Piana, formation géologique au relief trituré face à une mer turquoise est un site naturel à couper le souffle, surtout lors d’un coucher de soleil. Leur caractère extraordinaire leur a valu d’être inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco. Une belle fierté française ! Ce qui fait leur particularité ? La couleur rouge terre du granit qui donne un petit air désertique au lieu face au Golfe de Porto. Laissez libre cours à votre imagination : certains croient y voir des chiens ou des fiancés s’embrassant. Romantique, non ?

shutterstock_1082619596_piana_vrai

Comment visiter les calanques de Piana :

En voiture : Prenez la D 81 qui parcourt les terres corses à travers les Calanche.
Transports : Malheureusement, il n’y a pas de transports en commun pour rejoindre la zone. Dans ce cas, optez pour la randonnée.

Ferry : Depuis Nice ou Toulon, des traversées quotidiennes avec 3 compagnies de ferry vous permettent de rejoindre la Corse, à Bastia, Ajaccio, Porto Vecchio ou l’île Rousse. Préférez Ajaccio qui se trouve à 68km de Piana.

Bateau : Comptez environ 30€ pour une visite d’1h30 au départ de Porto, jusqu’à 60€ pour un tour complet.

Voir mes bons plans pour la Corse