Trouver son billet d’avion au meilleur prix, cela peut ressembler au parcours du combattant pour beaucoup ! Ça nous est toujours déjà arrivé de regarder un vol et de se dire qu’on le réservera le lendemain et Ho Surprise … le même vol est beaucoup plus cher ! Comme cela fait plusieurs années que je passe mes journées à vous trouver les meilleurs bons plans de voyages, j’ai décidé aujourd’hui de vous livrer mes 10 astuces pour payer son billet d’avion moins cher. Vous verrez que ce n’est pas si difficile que ça et que l’on peut réaliser de belles économies.

 

1 – Être flexible sur ces dates de voyages :

Les billets d’avions sont généralement 9,50% moins cher en novembre et 20% plus cher en août 

Je sais que ce conseil est assez difficile à appliquer si vous partez en vacances avec des enfants ou si votre travail vous oblige à prendre des congés à certaines dates précises, mais il peut vraiment vous permettre de réaliser de jolies économies. Cela ne veut pas dire forcément qu’il faille partir au mois de septembre au lieu du mois de juillet (même si je vous le recommande :D ), mais rien que sur les jours de la semaine. Et effet, vous pouvez payer votre billet d’avion réellement moins cher si vous décidez de partir et / ou de revenir en milieu de semaine, au lieu d’opter pour un traditionnel séjour du samedi au samedi. Alors, lors de votre recherche de billets, pensez à comparer les prix à + / – 3 jours, vous verrez qu’il peut vraiment y avoir de grands écarts.

 

 

2 – Être flexible sur sa destination :

Encore une fois, vous allez me dire facile à dire ! Mais, je suis souvent confronté au problème lorsque certains d’entres vous me demandent de rechercher un voyage pour une destination précise d’un aéroport précis. Malheureusement, toutes les destinations ne sont pas accessibles depuis tous les aéroports ! Alors, avant de regarder les prix des billets d’avions, n’hésitez pas à jeter un œil sur le site de votre aéroport de départ pour y découvrir quelles destinations sont desservies. Bien sûr, il est toujours possible de prendre un vol avec escale si vous voulez vraiment vous rendre sur un lieu de voyage précis. Cependant, imaginez que vous ayez vraiment envie de vacances en Italie, que la Sicile vous vienne en tête, mais que votre aéroport ne dessert que la Sardaigne. Je suis sûr que vous ne perdrez pas au change !

 

3 – Bien choisir son comparateur de vol :

La première étape de la recherche d’un billet d’avion commence généralement par le choix du comparateur de vol et sachez que tous ne se valent pas ! Choisissez un comparateur qui vous permettent réellement de voir toutes vos options et pas un comparateur qui ne peut que vous afficher les vols à des dates précises. Je vous recommande particulièrement Skyscanner, qui permet de comparer les vols avec une grande flexibilité, puisque vous pouvez même comparer sur toute l’année.
Un autre petit conseil, une fois que vous avez trouvé votre vol sur un comparateur, je vous recommande d’aller directement sur le site de la compagnie aérienne pour y comparer le prix, les frais de dossier peuvent être extrêmement moins chers, si vous prenez votre billet d’avion directement sur la compagnie aérienne en question.

 

4 – Acheter son billet d’avion à la bonne période :

 

Le meilleur moment pour acheter son billet d’avion est la nuit du mardi au mercredi, entre 4 et 6 heures du matin 

Là encore une fois, il est difficile de s’y retrouver : pendant que certains ne jurent que par l’achat à la dernière minute, d’autres prônent l’achat à l’avance. Les statistiques s’accordent pour dire que pour un vol court, il faut s’y prendre 7 à 8 semaines à l’avance et pour les vols long courriers, il faut s’y prendre entre 5 mois et 3 semaines à l’avance. Notez également que les compagnies aériennes low-cost affichent leurs tarifs, maximum 6 mois avant le décollage de l’avion, donc cela ne sert à rien de se presser.
Concernant les jours de la semaine, beaucoup de statistiques ont démontré qu’il fallait mieux acheter son billet d’avion entre le mardi et le jeudi plutôt que d’attendre le weekend. Je suis sûr que votre patron ne vous en voudra pas de prendre 5 minutes pour réserver votre billet après la pause déjeuner ;)

 

5 – Faire attention aux cookies :

 

Les messages « Il ne reste que 4 sièges sur ce vol » sont faux et sont là uniquement pour vous pousser à l’achat 

Non non, ce n’est pas un mythe, les compagnies aériennes retiennent bien votre adresse IP pour vous proposer des prix de plus en plus chers au fil du temps. Pour cela, j’ai deux solutions à vous proposer. La première est d’utiliser la navigation privée lorsque vous comparez le prix des vols, quelques semaines avant l’achat. Pour la deuxième solution, lors du jour de l’achat de votre billet, utiliser votre téléphone rapidement pour regarder si le billet d’avion est toujours au même prix, avant de procéder à l’achat avec votre ordinateur.

6 – Regarder les vols internes à l’étranger :

Cette fois-ci, je m’adresse à ceux qui désirent partir loin et pour une période assez longue. Au lieu de comparer les vols pour une destination précise, vous pouvez également regarder les vols pour l’aéroport le plus populaire du pays et ensuite regarder le prix des vols internes. Laissez-moi vous donner un exemple : vous avez envie de partir en Thaïlande, à Koh Samui par exemple. Au lieu de regarder le prix des billets d’avion pour un Paris – Koh Samui, je vous recommande de chercher un vol pour Bangkok, car les capitales disposent généralement de meilleures connexions et moins chères, pour ensuite regarder le prix d’un vol interne en Thaïlande. Sachez, par exemple, qu’en Thaïlande, les vols internet coûtent aux environs de 30€ l’A/R … Le calcul est vite fait non ?

7 – Faire des escales :

Les vols avec escale sont 25% moins chers que les vols directs 

Encore une fois, un conseil qui s’applique pour les longs courriers : n’hésitez pas à faire des escales ! En plus de vous permettre de vous dégourdir les jambes et de ne pas subir un vol direct de 15 heures, les escales peuvent vous permettre de vraiment faire des économies. Si vous allez au Brésil par exemple, il est recommandé de faire une escale au Portugal pour payer moins cher, si vous partez aux Etats-Unis, un stop à l’aéroport de Reykjavik peut également vous permettre de garder quelques euros en poche.
Un autre avantage aux escales ( et pas des moindres) : cela peut vous permettre de découvrir deux destinations pour le prix d’une ! En effet, vous pouvez vous arranger pour faire une escale d’une journée voir quelques jours, pour découvrir un nouveau pays : une journée à Dubaï, un weekend à Bangkok ou quelques heures à Lisbonne, ça ne se refuse pas !

8 – Optez pour les compagnies low-cost :

Oui, les compagnies low-cost ont la cote, puisqu’elles ont permis, ces dernières années, de démocratiser le voyage ! 10€ pour un A/R à Londres, 20€ pour un A/R à Marrakech ou 50€ pour une semaine en Grèce … ont leur dit merci ! Pour pouvoir bénéficier de ces vols extrêmement peu chers, il ne vous faut pas faire d’immense sacrifices : vous n’avez pas besoin d’un repas complet sur un vol de 2 heures, ou d’une valise de 30 kg pour un citytrip en Europe.
Ces dernières années, les vols low-cost étaient surtout concentrés sur le marché Européen, mais depuis quelques années, il est également possible de profiter du low-cost sur les longs courriers ! Avec WowAir, volez en Amérique du Nord à petit prix, avec Air China, c’est l’Asie qui vous ouvre ses portes.

Mon petit conseil : si vous n’habitez pas très loin de la frontière allemande, la compagnie aérienne Eurowings qui a son siège dans la ville de Cologne, propose de nombreux vols longs courriers pour des destinations telles que Cancun, Cuba, Miami, Punta Cana, l’île Maurice ou encore Phuket à des prix inférieurs à 400€ l’A/R direct !! Cliquez-ici pour voir les vols. 

9 – Regarder les vols multi-destinations :

Si vous comptez vous rendre à l’aéroport en voiture et la garer dans un parking jusqu’à votre retour, cette astuce ne vous concernera pas. Pour les autres, sachez que vous pouvez réaliser de belles économies en étant ouverts sur votre aéroport de départ et d’arrivée. Généralement appelé billet Open Jaw, cela veut simplement dire que votre aéroport de départ et d’arrivée n’est pas le même. Vous pouvez par exemple faire un Paris – New York – Bruxelles ou un Paris – Bali – Jakarta – Paris. Cela peut vous permettre d’obtenir parfois des prix exceptionnels au simple coût d’un billet de train en Europe !

10 – S’intéresser aux cartes de fidélité :

Si vous utilisez souvent la même compagnie aérienne ou vous effectuez souvent le même trajet, vous devriez définitivement jeter un œil aux différents programmes de fidélité proposés par les compagnies aériennes. Avec l’accumulation de miles, vous pourrez profiter de surclassement, de coupon de réduction et même de vol gratuit. Le mieux est de s’inscrire à une compagnie aérienne qui fait partie d’une alliance de compagnies pour accumuler les miles sur les diverses compagnies. Par exemple, la compagnie Air France fait partie de l’alliance SkyTeam qui regroupe KLM, Delta, Alitalia et bien d’autres.

11 – Consulter les bons plans Holidayguru :

Après tout, j’ai le droit de me faire un peu d’autopromotion, surtout lorsque celle-ci est justifiée :) Chaque jour, je vous propose les meilleures offres vols et / ou combiné vol + hôtel, histoire de vous mâcher le travail et vous permettre de voyager facilement à petit prix. Alors, autant en profiter non ?