Avoir le porte-monnaie en peau de hérisson. Être radin, avare, pingre. Avoir des oursins dans la poche. Être près de ses sous, être un vrai Harpagon. Faire attention.

Toutes ces expressions dénotent un fait avéré : on surveille souvent ses dépenses pour ne pas se retrouver sur la paille. Côté vacances, cela signifie parfois troquer son rêve de nuits de folie à Ibiza pour une soirée bingo au Camping des Flots Bleus d’Arcachon.

Mais vous nous connaissez, on se fait un malin plaisir d’épingler les plus petits prix aux meilleurs plans et de vous proposer des vacances pour pas cher… Et si je vous disais que vous pourriez vous offrir un joli paquet de destinations européennes à petit prix ? La preuve avec cette sélection maison de 10 destinations européennes à petit prix !

Holiday suitcase

Du soleil pour pas cher | Culture en promotion | L’Europe de l’Est

S’offrir du soleil en promotion

Si vous faites partie de ceux qui ne souhaitent pas prendre un coût de soleil (le jeu de mot est intentionnel), alors empressez-vous de fourrer serviettes de plage et huiles solaires dans vos sacs à dos, parce que ce qui suit fait déjà monter la température !

Dubrovnik, Croatie –

Les remparts et la vieille-ville portuaire de Dubrovnik, perchée sur l’Adriatique, ne laissent jamais indifférent. Ses prix non plus : un vol A/R en pleine saison vous coûte entre 100 et 200€. Sur place, un dîner aux fruits de mer pour 2 vous sera facturé une trentaine d’euros, et vous pourrez monter à bord d’un bateau vers l’île de Lokrun pour moins de 15€. Vous pourrez aussi y trouver des AirBnB de bonne facture à moins de 50€ la nuit.

► Voir les vols pour Dubrovnik

► Voir les Airbnb à Dubrovnik ◄

Dubrovnik_318893354

Crète, Grèce –

La crise économique ayant durement frappé le pays, le tourisme en a été facilité, au grand dam du pouvoir d’achat des locaux. Si le vol est un peu plus cher (500€ A/R pour 2 en pleine saison), vous trouverez pas mal d’auberges et d’hôtels pour budgets serrés sur place. De même, des tavernes typiques (comme celle-ci) vous offriront des menus complets avec boisson pour 15€ par tête. Côté balades, plages, lagons et ruines anciennes ne vous coûteront rien du tout !

► Voir les vols pour la Crète

► Voir les Airbnb en Crète  ◄

 

Kreta _437801344_smaller

Lisbonne, Portugal –

Oui, prendre la route du Sud ça ne veut pas dire dépenser plus ! Un vol A/R en Juillet peut vous revenir à moins de 100€ si vous vous y prenez en avance. Sur place, montez à bord d’une des vieux trams pour traverser les vieux quartiers et arrêtez-vous dans l’Alfama si vous souhaitez faire l’expérience du fado. Le mieux reste de prendre un table dans l’une des nombreuses « casa de fado » et de profiter d’un dîner-spectacle où l’on peut s’en tirer à 20€ par personne.

► Voir les vols pour Lisbonne

 Voir les Airbnbs à Lisbonne  ◄

 

Lisbon downtown

Culture, histoire et traditions… sans prétention

Exit Vienne, Paris ou Londres : les destinations à fort patrimoine culturel sont rarement parmi les moins chères. N’ayez crainte : on peut être riche d’histoire ET pauvre comme une souris d’église. Laissez-moi vous guider sur les chemins détournés du savoir à petit prix.

Naples, Italie –

Des vols réguliers assurent le transfert jusqu’en Campanie à moins de 100€ l’aller-retour. Comme le dit la devise locale, on doit « Voir Naples et mourir » (comprendre : la ville est si belle qu’après un tour dans le coin, on peut mourir tranquille). Le prix moyen d’un cappuccino est d’1,50€, et vous trouverez de délicieuses pizzas autour de 8€ dans plusieurs pizzerias typiques. Pensez également à l’option des visites gratuites par des locaux pour découvrir la cité d’un autre angle – de nombreux monuments, églises et excursions dévoilent les mystères de son passé.

 

► Voir les vols pour Naples

 Voir les Airbnbs à Naples

espresso napoli

Dublin, Irlande –

Comme on peut s’y attendre, les vols vers l’Irlande, la mère-patrie de l’entreprise low-cost RyanAir, sont souvent dispo pour une bouchée de pain. Sur place, si vous voulez mêler culture et économies, la capitale irlandaise est bourrée de pubs qui vous offrent le menu du jour et une pinte pour une dizaine d’euros. De même, de nombreuses jigs et autres concerts improvisés dans les bars du coin ne vous coûteront que le prix de la bière que vous dégusterez en tapant des pieds.

► Voir les vols pour Dublin

 Voir les Airbnbs à Naples

 

Dublin Bar iStock_000026797803_Large-2

Prague, République Tchèque –

Si vous vous baladez autour de la capitale, privilégiez le bus, bon marché. On mangera facilement dans les restos en ville pour 5€ et on prendra une bière pour moins de 2€. Et c’est tant mieux, car il faut bien se réchauffer si l’on visite en hors-saison ! D’ailleurs, la solution la moins chère est encore de simplement flâner dans les rues de la ville, imprégnées d’un charme certain. La Vieille-Ville, ou Staré Město, regroupe une grande variété de sites splendides.

► Voir les vols pour Prague

 Voir les Airbnbs à Prague

 

Prag Night shutterstock_300856853-2

Athènes, Grèce –

La capitale grecque est tout simplement le berceau de la civilisation occidentale, rien que ça. Si vous optez pour une auberge de jeunesse, vous en aurez pour votre argent (considérez notamment le Athens Backpackers, un chouchou du public). Visitez le Jardin national d’Athènes (Εθνικός Κήπος) et ses 15 hectares, puis vous pourrez contempler les nombreux sites en ruines sans vous ruiner ! Côté snacks, le prix moyen d’une souvlaki (brochette de viande et de légumes) est de 2,20€.

 Voir les vols pour Athènes ◄

 Voir les Airbnbs à Athènes

 

Akrpolis_Panorama_70512232 – Copy

A l’Est, des vacances au prix du quotidien

L’Europe de l’Est sera toujours le meilleur des bons plans pour des vacances pas chères. Avec un peu de chance, vous trouverez suffisamment de centimes en chemin pour revenir plus fortuné que vous n’êtes partis… Plus sérieusement, 7 villes d’Europe de l’Est figurent dans le top 10 des cités où la bière est la moins chère. Attendez avant de faire vos valises ! Je vous détaille un peu les destinations.

Cracovie, Pologne –

On arrive dans les grands noms des proches trouées avec cette ville située au sud de la Pologne. Ne choisissez pas les quartiers les plus cotés par les touristes (c’est-à-dire la vieille ville et le quartier juif de Kazimierz) si vous voulez trouver de quoi manger et boire pour vraiment pas cher. Dans les transports en commun, un ticket simple vous coûtera moins d’un euro, et si vous y passez plusieurs jours dans une optique de découverte culturelle, sachez qu’une carte de 3 jours avec accès à plus de 40 musées et attractions coûte entre 15 et 18€. Enfin, prenez un zapiekanka en guise de snack – moins de deux euros pour une demie-baguette couverte de champignons, de fromage et de légumes.

 Voir les vols pour Cracovie

 Voir les Airbnbs à Cracovie

 

Kraków_shutterstock_366720338

Sofia, Bulgarie –

« Garçon, une bière s’il-vous-plaît ! » « Ça fera 1€, Monsieur. » Les additions sont minimes dans la capitale bulgare, mais la meilleure option pour en découvrir les spécialités reste les Balkan Bites Food Tours qui sont des visites gratuites des meilleurs sites de restauration locaux avec des spécialités proposées à chaque étape… Si vous tenez vraiment à payer pour un repas, la moyenne pour 2 personnes et 3 services se situe autour de 20€.

 

 Voir les vols pour Sofia

 Voir les Airbnbs à Sofia

sofia_285063071

Budapest, Hongrie –

Un vol aller-retour depuis Paris en été ne vous coûte que 2h20 de voyage… et généralement entre 50 et 90€ ! On continue de suivre un budget serré avec la visite de la Colline du Château (par funiculaire : 4,60€ l’aller-retour), du Bastion des Pêcheurs (Halászbástya) et surtout une balade le long du fleuve qui donne son nom à « la Perle du Danube ».

 Voir les vols pour Budapest

 Voir les Airbnbs à Budapest

 

Hungarian Parliament Building – day view from the Castle Hill

Alors, convaincus ? Que vous soyez vacancier en quête de soleil, touriste assoiffé d’histoire ou de bières en canettes au prix d’une allumette, vous trouverez toujours de quoi faire sur le Vieux Continent. Alors faites confiance aux bons plans de votre guru et décollez vers les quatre coins de l’Europe… même si vous n’êtes pas Rothschild.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer