Les habitants de Rio appellent leur ville « Cidade Maravilhosa » ou la « Ville Merveilleuse ». Dans cet article, vous comprendrez a quel point les Cariocas sont dans le vrais avec ce surnom malgré les contrastes impressionnants qui divisent encore la ville plus que n’importe quelle autre du monde. 

Rio est vraiment une ville incroyable. Il n’y a qu’un pas entre le Pain de Sucre, quartier huppé et riche de la métropole, Ipanema où bourgeonnent les buildings modernes et tendance et les favelas, où de telles infrastructures se font rares et où le taux de chômage monte en flèche. Et même si on ne peut pas passer a côté de ces milliers d’habitations de fortune qui fleurissent sur un tier de la superficie de la ville, Rio reste vibrante et intrigante.

Quand on pense à Rio, on a forcement en tête les  images chatoyantes du Carnaval, des danseurs de samba paradant en costumes brillants et du cortège incroyable qui défile dans les rues de la ville pendant plus de douze heures ! Ou encore de kilomètres de plages de sable blanc englouties sous les eaux bleues de l’Atlantique, de corps toniques et bronzés, de Caïpirinhas, de danseurs de Capoeira ou du Christ Rédempteur embrassant la ville de ses bras ouverts, tout ceci croyez moi n’est qu’une infime part de ce qui rend Rio si exceptionnelle

fiery-festival-dancers-istock_38374050_xlarge-2-1414x944

Rio a tout ou rien – clament les habitants de la ville. Un endroit où il est possible de voir à travers la baie vitrée d’un hôtel glamour la vague de favelas déferlant sur les hauteurs de Rio, a deux pas seulement des plages les plus mythiques sur terre et du monde brillant des complexes de luxe. Néanmoins ce sont ces contrastes qui font le charme de la ville et nous permettent de rester ancré dans la réalité.

A faire à Rio de Janeiro

Rio est la ville des superlatifs. Beaucoup de gens pensent encore qu’elle est la capitale du pays, néanmoins ni sa taille, ni son influence ne lui ont permis de garder ce titre face à Brasilia en 1960. Peut-importe qu’elle ne soit pas capitale officielle, elle l’est dans nos cœurs, quand on pense au Brésil, on pense à Rio, aux vacances ! La ville à tellement à offrir qu’il me serait impossible de tout vous décrire dans cet article, néanmoins j’ai tenté de vous donner un aperçu le plus complet possible des activités et des lieux à ne pas manquer.

Le Christ Rédempteur | Pão de Açúcar | Les Marches de Sélaron  |  La Cathédrale Saint-Sébastien

Le Jardin Botanique  | Les Meilleures Plages  | Spécialités Culinaires Le Football à Rio

Le Christ Rédempteur – Le symbole du « Pain de Sucre »

C’est peut-être la première chose qui vous vient en tête quand vous pensez à Rio : cette énorme statue du Christ faisant face à la baie et au va et viens incessant de la ville du haut du Mont Corcovado. En lui rendant une petite visite, vous pourrez vous aussi profiter d’un panorama totalement inoubliable. Le plus ? Choisissez de le faire de manière originale en train ou bien encore à pied pour les plus sportifs, vous allez en prendre plein la vue dans tous les cas. Je vous recommande de vous lever de bonne heure pour éviter la cohue.

Photo: istock.com/dolphinphoto
Photo: istock.com/dolphinphoto

Depuis là haut, vous aurez une vue imprenable sur la ville et avec un peu de chance un des nombreux animaux qui vivent dans les environs croisera votre chemin, un petit singe par exemple ! Le chantier de la Statue à débuté en 1922 pour célébrer les 100 ans de l’indépendance du Brésil et s’est achevé 9 ans plus tard. Si beaucoup connaissent le Christ de pierre, peu savent qu’une chapelle s’abrite à ses pieds, croyants ou pas c’est un sentiment spécial que de se trouver dans un tel lieu avec le monde au bout des doigts.

Pão de Açúcar – Le gardien de Rio

Le Mont du Pain de Sucre est aussi connu que la statue du Christ et fait partit des attractions phares de la ville. Ce bloc de granite de 394m s’élève aux abords de la ville et offre une autre vue incroyable sur Rio et ses nombreuses façades. D’ici vous pouvez voir les reflets orangés du soleil se refléter sur les façades vitrées des buildings et les vagues se briser sur la jetée. Vous pouvez atteindre le sommet du Pain de Sucre facilement et rapidement grace au téléphérique et le trajet vous offrira une bonne dose d’adrénaline, pensez à garder les yeux ouverts ! Si vous en avez l’occasion, regardez le soleil se coucher depuis la haut, un experience inoubliable !

Cable car and  Sugar Loaf mountain
Cable car and Sugar Loaf mountain in Rio de Janeiro

Fait insolite : L’origine du nom « Pain de Sucre » est plutôt controversée. Bien qu’on pense que la forme du rocher soit à l’origine de son nom; il semblerait que la réalité soit tout autre. La légende dit que le peuple Tupi qui vivait dans la région aurait nommé le mont « Pandasuka » interprété a leur arrivée par les portugais comme « Pão de Açúcar »  et adopté comme tel. Et si vous vous dites que ça semble un peu tiré par les cheveux, rappelez vous que le nom de la ville « Rio de Janeiro » ( ou Rivière de Janvier en français) tient aussi son origine d’une mauvaise interprétation.

 

christ-the-redeemer-statue-in-clouds-istock_34078916_xlarge-2-1414x939

Le brouillard omniprésent est aussi à prendre en considération avant votre escapade. Pensez à vérifier la météo avant de partir sinon votre visite pourrait vite tourner court, une fois que le brouillard se lève il est quasi impossible d’apercevoir le Pain de Sucre et le Christ Rédempteur.

Escadaria Selarón – Les marches les plus colorées du Monde !

Vous avez surement déjà vu en photo Escadaria Selarón avant même d’avoir mis les pieds à Rio. Elles apparaissent dans de nombreux clips vidéo, notamment dans celui de Snoop Dogg et Pharell et leur tube Beautiful ou encore dans Walk On de U2. On peut aussi les apercevoir dans de nombreuses publicités comme celles de Coca et Kellogg’s. Cette oeuvre d’art haute en couleur et riche en détails fût réalisée par l’artiste Chilien Jorge Selarón en hommage à sa ville fétiche, il n’eut jamais l’occasion de l’achever avant son suicide en 2013. Des milliers de morceaux de céramique, azulejos et morceaux de miroirs furent assemblés le long des 220 marches et des murs environnants.

Photo: istock.com/filipefrazao
Photo: istock.com/filipefrazao

Pendant leur création, les marches sont devenues de plus en plus célèbres et des centaines de touristes n’ont pas tardé à affluer pour contempler la conception de leurs propres yeux. Nombres d’entre eux ont envoyé des pièces en provenance de leurs villes d’origines à l’artiste pour qu’il puisse les incorporer dans son oeuvre. Vous y trouverez donc des faïences venant de toute la planète, faisant de cet endroit un des lieux les plus international de la ville. Les marches Selaron se trouvent entre le Quartier des artistes et le District de Lapa, je vous conseille néanmoins de les éviter à la tombée de la nuit.

Hanté par son passé de réfugié politique Chilien et l’abandon de sa femme enceinte,  Jorge Selarón mit fin à ses jours sur ces mêmes marches (ou du moins c’est ce qu’en pense la police locale). Si vous y prêtez attention vous retrouvez l’image d’une femme enceinte répétée de nombreuses fois à travers l’oeuvre. Son drame personnel, son fil rouge est présent dans toutes ses créations, il aurait juré de peindre une femme par jour jusqu’à sa mort. Comme je vous l’ai dit, Rio est une ville pleine de secrets et de mystères.

Cathédrale Saint-Sébastien – Entre art et culture

Vous n’avez probablement jamais vu un cathédrale comme celle-ci dans votre vie. Au centre de la ville, la cathédrale métropolitaine et son style décalé attirent l’œil. Certains la décrivent comme une pyramide futuriste, d’autres comme un réel volcan. Il est en fait assez complexe de déterminer sa forme réel. Même en vous tenant en face d’elle, vous aurez du mal à vous positionner. Néanmoins, si vous trouvez l’extérieur fascinant, attendez de voir ce qui vous attend dedans ! Dans un premier temps, vous serez plongés dans le noir le plus total, et quand vos yeux s’habitueront à la lumière, vous pourrez contempler la vitrail central s’élevant à 60m du sol, impressionnant !

 

Photo: istock.com/LucVi
l Photo: istock.com/LucVi

Seulement, au lieu de voir le ciel au dessus de vos têtes, vous ne pourrez qu’apercevoir une croix brillant de milles-feux et accaparant toute l’attention des visiteurs. Les 4 vitraux autour de ses branches sont d’une couleur différente et confèrent au lieu une aura toute particulière. Si vous considérez les églises comme des lieux poussiéreux, vous allez vous en faire une toute nouvelle idée grace à celle-ci. Au sous-sol, vous trouverez un musée d’art et de reliques bibliques qui vaut aussi le coup d’œil.

Jardim Botânico – Le Brésil en vert

Si vous recherchez un endroit pour vous mettre au vert dans cette métropole bouillonnante, je vous conseille le Jardin Botanique. Le Lac est surement un des endroits les plus fantastiques du parc où vous pourrez découvrir les stupéfiantes plantes aquatiques. Étendu sur 140 hectares, ce sont 65 000 espèces de plantes dont la plupart en voie d’extinction qui sont regroupées au Jardin Botanique. Aux abords vous trouverez aussi un zoo et une librairie regorgeant d’oeuvres rares sur les recherches historiques, artistiques et archéologiques réalisées par l’institut brésilien. Si vous avez de la chance vous apercevrez peut-être un ou deux toucans ou singes !

Les plus belles plages de Rio de Janeiro

En vous rendant à Rio, vous ne pouvez pas couper à la visite d’une des fameuses plages de la ville comme Copacabana ou Ipanema. Farniente sur le sable chaud de Rio doit bien-sûr figurer sur votre « to-do list », admirez le ballet de couleurs et de beaux/belles brésilien(ne)s autour de vous. Néanmoins je vous conseille d’éviter la plage à la tombée de la nuit, car la balade romantique au bord de l’eau pourrait vite tourner au vinaigre. Mais pendant la journée, soyez sûres qu’il n’y a pas de meilleur endroit où trainer !

sunset-in-ipanema-beach-rio-de-janeiro-istock_10332081_medium-2-1414x1050

A 4 km de la plage de Copacabana se trouve une des plus longues plages de Rio, bordée par l’Avenida Atlântica, l’endroit parfait pour une balade. La plage « Pincesinha do Mar » ou « Princesse de l’Océan » proche du Quartier Bohémien était une des plus connues dans les années 1930 à 1950 tandis que Copacabana était elle plus élitiste et glamour. Aujourd’hui les rôles se sont plus ou moins inversés et Ipanema est le nouvel endroit tendance pour les bobos qui souhaitent faire étalage de leur opulence. Mais peut importe l’endroit que vous choisissez vous trouverez des petits stands où acheter de délicieux jus de coco frais. Quoi de meilleur que de contempler le coucher de soleil, votre coco à la main sur une des plus belles plages du monde ?

ipanema-beach-in-rio-de-janeiro-istock_66013719_xlarge-2-707x471

Spécialités Culinaires de Rio

La nourriture à Rio est à l’image de la ville : marquée par de nombreuses influences internationales. Plutôt que de proposer une seule sorte de nourriture les nombreux restaurants et bistrots servent de nombreuses spécialités empreintes des différentes cultures qui ont marqué l’histoire brésilienne. Vous retrouverez bien-sûr une forte influence portugaise, mais aussi africaine par les Tupi et Indigène des peuples originaires. Viennent en second plan les influences récentes, continentales, françaises, italiennes et américaines. Il y a tant à découvrir et pour tous les goûts ! Néanmoins si je devais sélectionner un plat à ne pas manquer ce serait la Feijoada Brésilienne, un met à base de fèves que vous trouverez principalement les mercredis et samedis, ses jours officiels. Ce plat qui était à l’origine un repas copieux pour les cols-blancs s’est popularisé au fil du temps et ne semble pas sur le point de disparaître malgré une montée en puissance des fast-foods.

favela-istock_86110223_large-2-1414x755

Qui ne connait pas la chanson « la Fille d’Ipanema » ? Et bien pour votre culture, sachez que cette musique composée en 1962 fût écrite dans le restaurant « Garota de Ipanema » qui porte toujours son nom à Rio. A l’époque Ipanema était connu comme le quartier des artistes alternatifs, et même si ce n’est plus le cas depuis longtemps, le restaurant a lui à gardé sa saveur d’antan et compte toujours parmi les plus populaires de la zone. Vous y trouverez instruments de musique vintage, vieilles coupures de journaux sur les murs, et même si l’établissement surfe sur la vague du succès grace à ce tube, il n’en reste pas moins que la nourriture y est délicieuse. C’est certes un peu plus cher que la moyenne de Rio mais l’ambiance en vaut bien la chandelle.

Atmosphère authentique au Rio Scenarium

La vie nocturne a Rio est dense et diverse avec de nombreux bars, clubs et la musique qui résonne partout le long de la promenade et aux abords des plages. Laissez vous emporter par le style unique et positif de la ville, tant que vous respectez quelques règles de sécurité basiques, vous pourrez passer des nuits inoubliables ici. Le Rio Scenarium se trouve au centre-ville et compte parmi les bonnes adresses des locaux. Entre le bar et le restaurant vous pourrez y écouter des groupes jouer de la salsa en live et profiter d’ambiances différentes sur plusieurs étages. Vivant, exubérant et vibrant ce club est à l’image des brésiliens et vous souhaiterez vous y déhancher jusqu’au bout de la nuit. Vous y trouverez peu de touristes et profiterez d’une ambiance authentique ! Mon conseil de guru ? Si vous aimez la bière bien fraîche alors pensez à commander une « Chopes« .

cocktail-with-rio-de-janeiro-brazil-beach-background-istock_82160775_xlarge-2-1414x997

Le Football à Rio – une véritable religion !

Au Brésil, le football est une religion. Élevé au rang de sport national, aucun « Carioca » n’a jamais rêvé de courir sur un terrain adoré par une foule en délire. Les stades sont toujours pleins et les supporters encouragent leurs équipes à base de chants et de percussions qui résonnent dans les rues de la ville.  Rio compte pas moins de 4 équipes et chaque année un tournois les opposent dans une sorte de combat pour le titre de champion de la ville. Chaque équipe à son groupe de supporters depuis les Favelas jusqu’aux quartiers riches du Sud.

brazilian-people-playing-football-soccer-rio-de-janeiro-beach-istock_32385084_xlarge-2-1414x937

Le stade le plus populaire est celui de Maracaña, achevé en 1950 il avait alors une capacité d’accueille incroyable de 200 000 personnes. En comparaison le plus grand stade hexagonal, le Stade de France et ses 80 000 place auraient fait figure pâle ! Néanmoins, après de nombreuses rénovations et une remise aux normes sécuritaires il ne peut contenir aujourd’hui « que » 76 000 personnes mais l’atmosphère y reste incomparable. Il sera une nouvelle fois sur le devant de la scène internationale cette année.

rio_football_maracana-istock_63340713_xlarge-2-1414x943

Rio de Janeiro est vraiment une ville merveilleuse. Merveilleuse et choquante à la fois, si pleine de vie mais à la fois si confuse. Une ville de superlatifs qui vous fera apprécier chaque seconde de votre voyage. J’espère avoir réussi à vous donner un avant-goût de son ambiance et vous avoir montré a quel point il est incroyable d’être ici. Maintenant, à vous de choisir ce qui vous tient le plus à cœur d’explorer !

Planifiez votre voyage à Rio !