On saurait tous citer quelques monuments célèbres de New York sans y avoir jamais mis les pieds, rien qu’en se remémorant des classiques du cinéma hollywoodien… Et si l’on passait de l’autre côté du miroir pour explorer un autre New York, avec ses mystères et ses secrets ?

Les gratte-ciels de Manhattan, le regard de cuivre de la Statue de la Liberté, la fourmilière clignotante de Times Square : des endroits mythiques associés à la ville qui ne dort jamais – autrement dit, des « lieux communs ». Pourtant, la Grosse Pomme a bien plus à offrir si l’on sait où chercher… Je vous propose aujourd’hui un petit inventaire de quelques curiosités new-yorkaises qui donneraient à votre trip sur place une touche beaucoup plus insolite.

Les Secrets de New York City

goldener-sonnenuntergang-new-york-empire-state-istock_000052038616_2000pixel

Les murmures du Grand Central Terminal

La mythique gare new-yorkaise vaut le détour rien que pour son style très parisien et son plafond constellé d’étoiles. On la retrouve dans de nombreux films, depuis La Mort aux Trousses jusqu’à Avengers, et même Michael Bay a le culot de la faire sauter dans Armageddon… L’une des attractions principales de l’endroit se trouve sous ses grandes arches : si l’on murmure quelques mots dans le coin où les arches se jouxtent, quelqu’un se trouvant dans le coin opposé (donc à plusieurs mètres de là) sera capable de les entendre clairement. Cela a fait de la Whispering Gallery un endroit privilégié de demande en mariage, mais vous pouvez vous en tenir à un simple « hello ».

Grand Central Station in New York City

Le dernier voyage des bateaux de Staten Island

L’arrondissement le moins peuplé de New York présente plusieurs attractions telles un zoo, une plage, un port… Mais les mordus des endroits mystérieux qui donnent la chair de poule raffoleront davantage du cimetière naval qui y sommeille dans des tons ocre et gris. Des quais en bois rongés par l’humidité s’effritent jour après jour, tandis que les carcasses rouillées des bateaux méditent sur leur voyage interrompu, dans un endroit qui semble oublié par le monde.

Abandoned ship

Le Mur de Berlin a fait du chemin

En chutant en 1989, il précipite avec lui l’effondrement du bloc soviétique et la fin de la Guerre Froide : le mythique Mur de Berlin fut petit à petit débité en autant de reliques allant s’abriter dans les pays voisins. On en trouve des fragments de l’Albanie au Vatican, chacun exposant aux yeux de tous cette mémoire en béton. New York ne fait pas exception, puisqu’on y compte (au moins) quatre pièces : une sur la 53ème Rue, une autre dans les collections d’un étrange musée sur Times Square, une plantée sobrement sur le siège des Nations Unies et la dernière près de Battery Park.

 

Du fer à repasser à l’église parmi les gratte-ciels

Une forêt de skyscrapers caressant les nuages : voilà une image classique de la ville de New York. Pourtant, il arrive qu’au détour de l’un de ces bâtiments, l’on fasse une rencontre insolite, comme celle avec le Flatiron Building sur la 5ème Avenue. Bâti en 1902, l’édifice ressemble effectivement à un fer à repasser géant : il accueillera notamment les bureaux du journal Daily Bugle dans la série des Spider-Man.

blurred-view-of-taxi-cabs-shutterstock_345570383-editorial-only-allessandro-colle-2
Photo : Allessandro Colle / shutterstock.com

Une autre vision qui surprend entre deux gratte-ciel est celle de la St. Patrick’s Cathedral. Son style gothique tranche radicalement avec les bâtiments modernes « tous de verre et d’acier » qui l’encadrent ; elle paraît avoir été déposée là par erreur, comme oubliée par le temps qui file à toute allure dans cette ville au rythme intrépide… Pourtant, l’édifice est un symbole vivant de l’histoire locale et fait figure d’incontournable !

new-york-city-landmark-st-patricks-cathedral-shutterstock_524354338-editorial-only-allessandro-colle-2
Photo : Allessandro Colle / shutterstock.com

Les graffitis de Bushwick

Cela ne surprendra personne de savoir que le street art a contaminé New York : on trouve par exemple à Harlem le Graffiti Hall of Fame, qui inspire depuis trente ans des artistes de tous horizons. Un quartier en particulier a le spray en poupe : celui de Bushwick, à Brooklyn. Promenez-vous sans destination particulière entre les murs recouverts de motifs abstraits ou de reproductions hyper-réalistes. Il y en a pour tous les goûts !

mural-art-at-east-williamsburg-in-brooklyn-shutterstock_210981880-editorial-only-leonard-zhukovsky-2
Photo : Leonard Zhukovsky / shutterstock.com

Hors des sentiers battus de Central Park

Central Park, c’est près de 350 hectares de verdure en plein cœur de New York. Il semblerait présomptueux d’espérer y trouver des curiosités inconnues du million et demi d’habitants qui vit dans le quartier ; pourtant, il n’a pas encore livré tous ses secrets. On y trouve par exemple un « jardin de la paix » en hommage à John Lennon, baptisé Strawberry Fields (en référence à la chanson des Beatles) où l’on peut venir se recueillir pour honorer la mémoire du chanteur.

De même, on peut se repérer à l’aide des 1 600 lampadaires disposés à travers le parc : pas besoin d’attendre la nuit, quatre numéros sont gravés sur leur côté, donnant l’indication de la rue la plus proche. Si vous vous perdez néanmoins, pas de soucis à se faire : vous pourriez tomber sur l’une des cinq cascades qui font le bonheur des visiteurs qui les surprennent.

manhattan-aerial-view-nyc-istock_000056761892_large-grunstich

Connaissons-nous donc vraiment New York ? Sans doute que dans cette ville où l’on lève trop souvent les yeux, il est facile de n’avoir aucun regard pour le discret, le mystérieux, le secret… Profitez donc de tous ces endroits qui, gardés à l’abri des regards, renferment une bonne partie du jus de la Grosse Pomme. À la vôtre !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer