On poursuit cette New York Week avec un phénomène grandissant dans la ville : Humans of New York ! Que vous connaissiez déjà ou non, vous allez pouvoir découvrir la vraie histoire de ce concept qui a fait un vrai buzz ces derniers mois !

Humans of New York – or HONY pour ceux qui connaissent – offre un incroyable portrait de la vie des habitants de New York, les jeunes et les plus âgés, et est devenu une vraie sensation sur le web. Si vous n’avez jamais entendu parler du phénomène, je vous parle d’une histoire qui est devenue virale début Juillet, avec un article commenté des millions de fois, notamment par des célébrités comme Ellen DeGeneres et Hillary Clinton.
L’article, que vous pouvez voir ci-dessous, parle d’un adolescent gay qui s’inquiète pour son futur à cause de son orientation sexuelle – un témoignage poignant qui sort plusieurs jours après la légalisation du mariage homosexuel aux Etats-Unis.

 

 » Je suis homosexuel et j’ai peur pour mon futur, que les gens ne m’aiment pas. »

« I’m homosexual and I’m afraid about what my future will be and that people won’t like me. »

Publié par Humans of New York le  Vendredi 3 Juillet 2015

Humans of New York – La vie de gens ordinaires

Ce témoignage a créé une vague d’émotion, mais c’est les commentaires de soutien par les gens ordinaires qui font vraiment chaud au coeur – Parmi les insultes et autres commentaires négatifs que l’on voit habituellement sur les réseaux sociaux, Humans of New York se distingue comme une communauté où les histoires et combats des gens sont accueillis avec chaleur, admiration et amour. Comme c’est la New York Week sur le blog cette semaine, j’ai pensé que ce serait une bonne idée de vous présenter quelques unes des meilleurs « best stories« , les meilleures histoires de HONY.

Fotograf Brandon Stanton Humans of New York
Foto: Stan Honda/ AFP

Ce qui est fascinant à propos de Humans of New York, c’est comment la pertinence de leur action – nous avons tous nos propres histoires et personnes, des lieux et moments qui nous ont touché et dessiné nos vies. Penser qu’une photo avec rien de plus qu’une citation personnelle ou une petite histoire de la vie quotidienne d’un étranger, attaché à un portrait, puisse affecter autant de gens est tout simplement incroyable.
L’homme derrière Humans of New York, le photographe et blogueur Brandon Stanton, a débuté le projet durant l’été 2010, errant dans les rues de New York en prenant des photos des étrangers. Son projet initial était de faire un portrait de 10 000 habitants de New-York et placer toutes ces photos sur une carte, mais son plan a changé dès qu’il s’est rendu compte de la réaction de ses sujets et il a commencé à intégrer des citations et des petites histoires également … et dieu merci il l’a fait !

Des histoires pleines de chaleur et Des photos d’étrangers

Le photographe de 31 ans a déjà atteint près de 14 millions de likes sur Facebook et 3.4 millions d’abonnés sur Instagram.
En quelques mots, il réussit à nous donner, ainsi qu’au reste de ses abonnés, un aperçu de la vie de tous ces inconnus.
Ces histoires révèlent à la fois de belles et tristes expériences et des challenges privés et professionnels, ainsi que des tragédies, des coups du destin, des coïncidences chanceuses et malchanceuses, des succès et des échecs – en résumé, les choses qui font de nous des humains.

Avec le succès de HONY, Stanton a eu l’opportunité de partager les histoires de ces personnes qui viennent aussi de l’autre côté du globe. Ses projets l’ont emmené dans plusieurs endroits, à travers l’Afghanistan et l’Iran, où il a capturé les vies et les histoires des locaux avec des portraits saisissants !
Son but étant de partager ces histoires et de documenter le monde à travers une vaste plateforme média que Stanton a créé pour améliorer la vie des gens, avec des événements comme Noël, en trouvant des endroits pour dîner aux personnes qui sont confrontés à passer cette fête tout seul :

 

Le meilleur de Humans of New York

Avec sa présence sur les médias sociaux et les photos sur son blog, où tout tourne autour des »Humans of New York », le trentenaire a également publié trois livres – Humans of New York qui contient 400 photos avec des histoires touchantes pleines d’émotion – Little Humans, un livre montrant la vie des enfants de New York et des témoignages touchants – et enfin Humans of New York: Stories, qui permet de creuser plus profondément dans la vie des sujets de Stanton.

 

C’est en lisant les articles et en voyant les photos que vous pouvez vraiment vous imprégner de tout ça et trouver le sens artistique du projet. J’ai essayé de vous montrer le meilleur de Humans of New York, alors préparez vos mouchoirs …

1. « I’ve tried to invest my time and money into other people’s dreams… »

(J’ai essayé de donner mon temps et mon argent pour investir dans les rêves des autres …)

 

2. « She never left the hospital… »

(Elle n’a jamais quitté l’hôpital …)

 

3. « I’m trying to find a way to be happy without being the best. »

(J’essaye de trouver un moyen d’être heureux sans être le meilleur)

 

4. « Not being somebody she looks up to… »

(Ne pas être quelqu’un vers qui elle lève les yeux … »

 

5. « I knew my legs were gone the moment I hit the ground. »

(J’ai su que mes jambes étaient partis pour toujours au moment où j’ai percuté le sol. »

 

6. “My biggest goal is to be completely normal. »

(Mon plus grand objectif est d’être complètement normal)

 

7. « Then at some point we had to accept that it’s not going to get back to normal… »

(A un certain moment nous devons accepter que rien ne sera plus comme avant … »

 

8. « They told me they showed him a picture of her on a phone, and he started crying… »

(Ils m’ont dit qu’ils leur avaient montré une photo d’elle sur un téléphone, et il a commencé à pleurer …)

 

9. « I was the only one who couldn’t go, because it was a very far walk… »

(J’étais le seul qui ne pouvait pas y aller, car c’était une longue marche …)

 

10. « I turned to her and said: ‘I am blind actually, I’m so sorry… »

(Je me suis tourné vers elle et je lui ai dit : « En fait je suis aveugle, je suis désolé … »

 

Ces dix histoires sont le sommet de l’iceberg – si cela a piqué votre curiosité, vous pouvez checker la page Facebook Humans of New York. Les histoires qui sont racontées ne touchent pas seulement les Américains mais le monde entier à travers la vie de gens ordinaires. Les histoires et les réactions qui en découlent sont vraiment très touchantes et nous montrent les problèmes de tous les jours que rencontrent des milliers de gens et peut-être aussi vous et moi. Si l’on peut apprendre quelque chose de ces histoires, c’est que l’on doit profiter de la vie comme elle vient et qu’il faut tirer le meilleur du destin et des coïncidences que l’on rencontrera sur le chemin de la vie. Vous ne savez jamais, peut-être qu’un jour, vous raconterez votre propre histoire sur Humans of New York !

humans of new york